Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


E

Haut de page

  • ENFANT, RECENSEMENT 2001
    • Fille ou fils apparenté par le sang, par alliance ou par adoption, peu importe son âge ou son état matrimonial, qui vit dans le même logement que son ou ses parents, ainsi que les petits-enfants qui vivent dans des ménages où leurs parents sont absents. Les filles ou fils qui vivent avec leur conjoint ou conjointe, ou avec un ou une partenaire en union libre ou avec un ou plusieurs de leurs propres enfants, ne sont pas considérés comme des membres de la famille de recensement de leurs parents, même s'ils vivent dans le même logement. En outre, les fils et les filles qui n'habitent pas dans le même logement que leurs parents ne sont pas considérés comme des membres de la famille de recensement de ces derniers.

R

Haut de page

  • RÉGION -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • Endroit où réside le bénéficiaire. Sont considérés comme régions, les dix-sept régions administratives du Québec, les autres provinces du Canada et les autres pays.
  • RENTE DE CONJOINT SURVIVANT -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • Le décès d'un cotisant ouvre droit à une rente de conjoint survivant si la personne décédée avait suffisamment cotisé au Régime de rentes du Québec. La rente de conjoint survivant est payable au conjoint de la personne décédée au moment de son décès. La loi définit le conjoint comme étant le conjoint marié s'il n'y a pas eu de séparation légale. Si le conjoint survivant et la personne décédée n'étaient pas mariés ou si le cotisant décédé était séparé légalement, son conjoint survivant est la personne qui vivait maritalement avec lui, qu'elle soit de même sexe ou de sexe différent,
      • depuis au moins trois ans au moment du décès ; ou
      • depuis une seule année si un enfant est né ou est à naître de l'union.
      La rente de conjoint survivant est payable la vie durant, même en cas de remariage.
  • RENTE DE RETRAITE -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • Une personne a droit à une rente de retraite du Régime de rentes du Québec si elle :
      • a cotisé au Régime pour au moins une année ; et
      • est âgée de 60 à 64 ans et a cessé de travailler ou est réputée avoir cessé de travailler. Depuis le 1er janvier 1998, les travailleurs âgés de 60 à 64 ans peuvent aussi toucher leur rente de retraite si, dans le cadre d'une retraite progressive, ils ont réduit leur rémunération d'au moins 20 % ;
      • est âgée de 65 ans ou plus, même si elle travaille.
  • RENTE D'ENFANT DE PERSONNE INVALIDE -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • La rente d'enfant de personne invalide est une prestation mensuelle uniforme.
  • RENTE D'INVALIDITÉ -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • La personne âgée de moins de 60 ans a droit à la rente d'invalidité si elle a suffisamment cotisé au Régime de rentes du Québec et si elle est reconnue invalide par la Régie, c'est-à-dire si elle ne peut plus exercer régulièrement aucun emploi véritablement rémunérateur et si son incapacité doit durer indéfiniment. La personne âgée de 60 à 64 ans doit remplir les mêmes conditions d'attribution que la personne âgée de moins de 60 ans concernant le nombre d'années de cotisation, mais les critères utilisés par la Régie pour reconnaître une personne invalide sont plus souples que ceux qui s'appliquent aux personnes âgées de moins de 60 ans. Le cotisant sera reconnu invalide s'il ne peut plus reprendre l'emploi habituel rémunéré qu'il avait au moment où il a cessé de travailler en raison de son invalidité. La rente d'invalidité se termine lorsque le bénéficiaire cesse d'être invalide, décède ou atteint l'âge de 65 ans, âge auquel elle est automatiquement remplacée par la rente de retraite.
  • RENTE D'ORPHELIN -- RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC
    • La rente d'orphelin est une prestation mensuelle uniforme.

Haut de page