Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


E

Haut de page

  • ENFANT, RECENSEMENT 2001
    • Fille ou fils apparenté par le sang, par alliance ou par adoption, peu importe son âge ou son état matrimonial, qui vit dans le même logement que son ou ses parents, ainsi que les petits-enfants qui vivent dans des ménages où leurs parents sont absents. Les filles ou fils qui vivent avec leur conjoint ou conjointe, ou avec un ou une partenaire en union libre ou avec un ou plusieurs de leurs propres enfants, ne sont pas considérés comme des membres de la famille de recensement de leurs parents, même s'ils vivent dans le même logement. En outre, les fils et les filles qui n'habitent pas dans le même logement que leurs parents ne sont pas considérés comme des membres de la famille de recensement de ces derniers.

T

Haut de page

  • TAUX D'ACTIVITÉ -- ENQUÊTE SUR LA POPULATION ACTIVE (EPA)
    • Population active exprimée en pourcentage de la population de 15 ans et plus.

Haut de page



Méthodologie(s)


  • Enquête sur la population active (EPA)
    • L’ Enquête sur la population active (EPA) est une enquête mensuelle réalisée auprès d’environ 56 000 ménages canadiens (10 000 ménages au Québec) par Statistique Canada. Elle a pour objectif de fournir des informations sur les grandes tendances du marché du travail. Les renseignements sont recueillis pour tous les membres civils du ménage âgés de 15 ans et plus. Sont exclus du champ de l'enquête les personnes qui vivent dans les réserves et dans d'autres peuplements autochtones des provinces, les membres à temps plein des Forces armées canadiennes et les pensionnaires d'établissements. Réunies, ces personnes exclues de l'enquête représentent moins de 2 % de la population Canadienne de 15 ans et plus.

      L’EPA est la source d’estimations mensuelles de l’emploi et du chômage, ainsi que des différents indicateurs du marché du travail comme le taux d'activité, le taux d'emploi et le taux de chômage. Elle fournit des estimations nationales, provinciales et territoriales. Elle donne également des estimations de la situation d’activité à l’échelon infraprovincial, par exemple selon les régions économiques et les régions métropolitaines de recensement.

      Il est à noter que les données de l’EPA portent sur le lieu de résidence des personnes en emploi et non pas sur le lieu de travail.

      Les données de l’EPA sont recueillies par province suivant un plan de sondage avec renouvellement de panel, suivant lequel les ménages sélectionnés restent dans l'échantillon pendant six mois consécutifs. Chaque mois, environ le sixième des ménages sélectionnés en sont à leur premier mois d'enquête, le sixième des logements en sont à leur deuxième mois d'enquête et ainsi de suite. L'une des caractéristiques du plan de sondage de l'EPA est que chacun des six groupes de renouvellement peut être utilisé comme un échantillon représentatif.

      L’EPA est une enquête basée sur un échantillon sélectionné aléatoirement. Ainsi, les données de cette enquête sont des estimations et non des valeurs exactes. Elles sont entachées d’erreurs dites d’échantillonnage, car seulement une partie de la population visée a fait l’objet de l’enquête. Les estimations tirées de l’EPA sont ainsi sujettes à une certaine variabilité, d’autant plus importante lorsqu’elles sont ventilées selon le sexe, l’âge, les régions, les industries, etc. Les estimations mensuelles/trimestrielles se caractérisent également par une plus grande variabilité que les tendances observées sur de plus longues périodes. Les estimations tirées de l’EPA sont aussi sujettes à des erreurs qui ne sont pas reliées è l’échantillonnage. Pour plus de détails sur l’Enquête sur la population active, veuillez consulter le document Méthodologie de l’Enquête sur la population active du Canada de Statistique Canada (no 71-526-X au catalogue).

      Les données de 2001 à 2014 de l’EPA ont fait l’objet d’une révision par Statistique Canada en janvier 2015. La révision comprend une mise à jour des estimations de l’EPA afin de rendre compte des estimations de population les plus récentes provenant notamment du recensement de 2011, une mise à jour des limites géographiques, des améliorations méthodologiques de l’imputation, ainsi qu’une mise à jour de la désaisonnalisation.

Haut de page