Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


A

Haut de page

  • À LA RECHERCHE D'UN EMPLOI (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont dites « à la recherche d'un emploi » les personnes diplômées visées par l'enquête qui ont déclaré chercher un emploi, sans être aux études ni être déjà en emploi.
  • À TEMPS PLEIN (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont dites « à temps plein » les personnes diplômées en emploi qui travaillent, de façon générale, 30 heures ou plus par semaine.
  • AUX ÉTUDES (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont dites « aux études » les personnes diplômées visées par l'enquête qui ont déclaré soit étudier à temps plein, soit étudier à temps partiel sans avoir d'emploi.

D

Haut de page

  • DURÉE DE RECHERCHE (ENQUÊTES RELANCE)
    • Nombre moyen de semaines, calculé à partir de la fin des études, qu'ont pris les travailleuses et les travailleurs à temps plein pour trouver un premier emploi qu'ils considèrent comme un emploi d'importance.

E

Haut de page

  • EN EMPLOI (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont dites « en emploi » les personnes diplômées visées par l'enquête qui ont déclaré travailler à leur compte ou pour autrui, sans étudier à temps plein.
  • EN RAPPORT AVEC LA FORMATION (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont dits avoir un emploi « en rapport avec la formation » les travailleurs et les travailleuses à temps plein qui jugent que leur travail correspond à leurs études.

P

Haut de page

  • PERSONNES DIPLÔMÉES VISÉES PAR L'ENQUÊTE (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont considérées comme des « personnes diplômées visées par l'enquête » toutes les personnes titulaires d'un diplôme d'études professionnelle (DEP), d'une attestation de spécialisation professionnelle (ASP), d'un diplôme d'études collégiales (DEC) de la formation technique qui ont reçu leur diplôme au cours de l'année scolaire précédant l'enquête. Sont aussi considérées comme des « personnes diplômées visées par l'enquête » toutes les personnes titulaires d'un baccalauréat, d'une maîtrise ou d'un doctorat qui ont reçu leur diplôme au cours de l'année civile précédant de deux ans l'année d'enquête.
  • PERSONNES INACTIVES (ENQUÊTES RELANCE)
    • Sont considérées comme des « personnes inactives » les personnes diplômées visées par l'enquête qui ont déclaré ne pas avoir d'emploi, ne pas en chercher et ne pas être aux études.

S

Haut de page

  • SALAIRE HEBDOMADAIRE BRUT MOYEN (ENQUÊTES RELANCE)
    • Salaire brut moyen gagné par les travailleuses et les travailleurs à temps plein au cours d'une semaine normale de travail. Ces données concernent uniquement les personnes diplômées qui travaillent pour autrui.

T

Haut de page

  • TAUX DE CHÔMAGE (ENQUÊTES RELANCE)
    • Rapport, exprimé en pourcentage, entre le nombre de personnes diplômées à la recherche d'un emploi et l'ensemble de la population active (constituée uniquement des personnes en emploi et de celles à la recherche d'un emploi).
  • TAUX DE RÉPONSE (ENQUÊTES RELANCE)
    • Rapport, exprimé en pourcentage, entre le nombre de personnes diplômées visées par l'enquête qui ont répondu au questionnaire et l'ensemble des personnes diplômées visées par l'enquête.

Haut de page



Méthodologie(s)


  • Enquêtes Relance
    • Le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec vise, de façon constante, à arrimer les programmes de formation aux exigences du marché du travail et de la société québécoise. L'un des outils privilégiés pour atteindre cet objectif est celui des enquêtes Relance, qui sont des recensements menés par la Direction de la recherche, des statistiques et des indicateurs (DRSI). Les enquêtes La Relance au secondaire en formation professionnelle et La Relance au collégial sont réalisées annuellement par voie téléphonique, tandis que La Relance à l'université a été jusqu'à maintenant une enquête faite tous les deux ans.

      La DRSI a comme mandat de fournir des données fiables, valables et de première main sur la situation d'insertion dans le marché du travail des nouveaux diplômés et diplômées. Ainsi, elle a procédé en 2003 au recensement de 46 830 personnes devenues titulaires, en 2001-2002, d'un Diplôme d'études professionnelles (DEP), d'une Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ou d'un Diplôme d'études collégiales (DEC). Elle a également communiqué en 2003, dans le cadre de La Relance à l'université, avec 32 455 personnes devenues titulaires en 2001 d'un diplôme de baccalauréat et de maîtrise.

      Les produits et les utilisations des données de ces enquêtes sont multiples. En plus des publications et des documents destinés au grand public, tels les brochures, les tableaux et les analyses accessibles par le réseau Internet, les données de ces enquêtes servent aussi de base à la production d'indicateurs d'évaluation de la relation entre la formation et l'emploi. Elles fournissent des renseignements, selon le programme d'études suivi, sur les types de professions exercées par les nouveaux diplômés et diplômées et sur les secteurs d'activité où ces personnes travaillent. Elles fournissent en particulier des renseignements par discipline (programme), par sexe, par secteur d'études, par région administrative ainsi que pour l'ensemble du Québec.

      Sources:
      • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), La relance au secondaire en formation professionnelle.
      • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), La relance au collégial en formation technique.
      • Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), La relance à l'université.

Haut de page