Portail Québec
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


D

Haut de page

  • DÉSAISONNALISATION DES DONNÉES DU COMMERCE INTERNATIONAL EN BASE DOUANIÈRE
    • Les statistiques relatives aux exportations et aux importations subissent d'importantes fluctuations mensuelles. Des séries désaisonnalisées sont produites afin d'éliminer cet effet de déplacement saisonnier et de dégager ainsi les mouvements plus fondamentaux, telles les fluctuations cycliques et la tendance, présents dans les séries.

      Les données relatives au commerce international sur une base douanière, présentées selon le SCPAN sont désaisonnalisées selon la méthode X-12-ARIMA développée par le US Bureau of the Census et adoptée par Statistique Canada. Les données sont désaisonnalisées au niveau le plus fin (5 chiffres) des groupes du SCPAN et le total désaisonnalisé provient de l'addition des groupes désaisonnalisés.

      Les totaux annuels de la série désaisonnalisée sont contraints à être égaux à ceux de la série originale. Cette convention facilite l'interprétation des données sans toutefois altérer de façon significative l'évolution des données mensuelles.

Haut de page



Classification(s)


  • Système de classification des produits de l’Amérique du Nord SCPAN
    • Les données par groupe de produits dans le commerce international en base douanière sont présentées selon la version 2017 la variante « Comptes d'importation et d'exportation de marchandises » du Système de classification des produits de l'Amérique du Nord (SCPAN).

      La structure du SCPAN jette un pont entre la Nomenclature canadienne des exportations (NCE), le Tarif des douanes (TD) et la Classification des produits par entrées-sorties (CPES). Les principaux objectifs du SCPAN sont de mieux intégrer les statistiques sur les importations et les exportations dans le Système de comptabilité nationale et de mettre à jour la présentation des statistiques sur les importations et les exportations.

      À son niveau le plus détaillé (classes à cinq chiffres), on retrouve 288 catégories de biens. Ce niveau de détail est utilisé pour la désaisonnalisation et la déflation des données. La structure du SCPAN est identique pour les exportations et les importations.

      Source : Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Haut de page