Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


E

Haut de page

  • ÉTABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT
    • À l'enseignement primaire et secondaire, la notion d'établissement correspond généralement à celle d'école. Dans les commissions scolaires, l'école est une entité administrative sous l'autorité d'un directeur ou d'une directrice; ses élèves sont regroupés dans un ou plusieurs bâtiments. Dans le cas des établissements privés, un établissement peut donner des services éducatifs dans une ou plusieurs écoles (installations). Il est à noter que les notions d'organisme et d'établissement d'enseignement se confondent pour ce qui est des écoles gouvernementales.

      Dans le réseau public de l'enseignement collégial, la notion d'établissement correspond à celle de cégep, à l'exception du Champlain Regional College dont les trois campus sont comptés comme trois établissements et du Collège régional de Lanaudière dont les trois cégeps sont comptés comme trois établissements. Dans le cas des établissements d'enseignement collégial privés et des écoles gouvernementales, les notions d'organisme et d'établissement d'enseignement se confondent.

      À l'enseignement universitaire, la notion d'établissement correspond à celle d'université, d'institut et d'école.

Haut de page



Méthodologie(s)


  • Recensement du Canada
    • Le recensement est tenu tous les cinq ans et il fournit ainsi une perspective historique sur l'évolution des collectivités et du pays au fil des ans. Le 15 mai 2001, Statistique Canada a mené le recensement de la population pour dresser le portrait statistique du Canada et de ses habitants.

      Le recensement vise tous les citoyens canadiens, les immigrants reçus et les résidants non permanents, c'est-à-dire les personnes qui revendiquent le statut de réfugié, les titulaires d'un permis ministériel, d'un permis de séjour pour étudiant ou d'un permis de travail qui se trouvaient au Canada au moment du recensement. Le recensement dénombre également les citoyens canadiens et les immigrants reçus qui sont temporairement à l'extérieur du pays le jour du recensement.

      Il fournit des renseignements sur les caractéristiques démographiques, sociales, économiques et culturelles de la population canadienne, les familles, les ménages et les logements. Un questionnaire est expédié à chaque ménage : un questionnaire court ou un questionnaire long. Le questionnaire long est adressé à un ménage sur cinq. Au recensement, la méthode de collecte des données est celle de l'autodénombrement, c'est-à-dire que les personnes remplissent elles-mêmes le questionnaire.

      Les données sur le marché du travail, l'éducation, le logement et le revenu sont recueillies auprès d'un échantillon de 20 % de la population âgée de 15 ans et plus, à l'exclusion des pensionnaires d'un établissement institutionnel. Selon la variable collectée, différentes périodes de référence sont utilisées : la semaine précédant le recensement pour ce qui est de l'activité sur le marché du travail, l'année civile précédente en ce qui concerne le revenu et les semaines travaillées, et la période couvrant les 17 mois précédant le recensement (du 1er janvier 2000 au 15 mai 2001) quant aux données sur la catégorie de travailleur, la profession et l'industrie.

      Avant d'établir une comparabilité des données sur le marché du travail entre le recensement et celles de l'Enquête sur la population active (EPA), il est conseillé de consulter l'annexe D du Dictionnaire du Recensement, étant donné l'existence de plusieurs différences fondamentales quant à la méthode de dénombrement, à la couverture, à la taille de l'échantillon, à la période de référence, au contenu des questions de même qu'à la méthode utilisée pour dériver les catégories d'activité.

      Source : Statistique Canada (SC), Dictionnaire du Recensement 2001 (92-378-XIF), mars 2002.
  • Recensement du Canada, Notes méthodologiques
    • Le sous-dénombrement net s'obtient en établissant la différence entre le nombre de personnes qui n'ont pu être dénombrées et le nombre de celles qui ont été comptées deux fois.

      Afin de déterminer le nombre de personnes n'ayant pas été recensées ou ayant été comptées plus d'une fois, Statistique Canada mène des études postcensitaires auprès d'un échantillon représentatif de la population. Les résultats de ces études fournissent des renseignements qui sont utilisés pour redresser les chiffres du recensement.

Haut de page