Répartition de l'effectif des professions de la culture et des communications selon l'âge, Québec

Notes :

* Coefficient de variation entre 15 % et 25 % ; estimation à interpréter avec prudence.

** Coefficient de variation entre 25 % et 33 % ; estimation imprécise, fournie à titre indicatif seulement.

Designers et décorateurs d'intérieur : avant 2016, cette appellation d'emploi excluait les décorateurs d'intérieur.

Personnel technique et commis des bibliothèques, des archives, des musées et des galeries d'art : avant 2016, ce regroupement d'appellations d'emploi excluait les bibliothécaires dans les écoles primaires et secondaires.

Techniciens dans les bibliothèques et les services d'archives publiques : avant 2016, cette appellation d'emploi excluait les bibliothécaires dans les écoles primaires et secondaires, mais comprenait les assistants dans les bibliothèques.

Commis et assistants dans les bibliothèques : avant 2016, cette appellation d'emploi excluait les assistants dans les bibliothèques.

Professionnels de la rédaction, de la traduction, de la publicité et personnel professionnel assimilé des communications : avant 2016, ce regroupement d'appellations d'emploi excluait les gestionnaires de compte publicitaire, les professionnels en publicité et en marketing de même que les consultants en marketing et publicité.

Professionnels en publicité, en marketing et en relations publiques : avant 2016, cette appellation d'emploi excluait les gestionnaires de compte publicitaire, les professionnels en publicité et en marketing de même que les consultants en marketing et publicité.

Ensemble des professions de la culture et des communications : les totaux peuvent différer de la somme des parties à cause de l'arrondissement.



Méthodologie(s) et classification(s)

Source : Statistique Canada (SC), Recensements de 2001, 2006 et 2016.
Compilation : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ).
Mise à jour : 17 décembre 2018