Permis de bâtir, selon le genre de bâtiment dans les régions et les centres urbains, données désaisonnalisées au taux mensuel, Québec

Notes : La valeur des permis de bâtir concerne ceux émis par les municipalités de plus de 10 000 habitants pour des travaux de construction résidentielle (y compris garages, piscines, modifications et améliorations) et pour des travaux de construction non résidentielle, c'est-à-dire des constructions nouvelles ou des modifications et améliorations à des bâtiments destinés à des fins industrielles, commerciales, institutionnelles et gouvernementales. La valeur des permis de bâtir ne reflète donc pas toute l'activité de la construction. Les données mensuelles sont désaisonnalisées et ne sont disponibles que pour l'ensemble de la province.

Données révisées pour le mois précédant le mois courant.

Depuis janvier 2018, la méthodologie des chalets a changé. Auparavant, les chalets ayant une valeur supérieure à 50 000$ étaient reclassifiés sous la catégorie des maisons simples. Cette transformation ne sera plus appliquée.

Pour les données historiques non comparables, voir le mode personnalisé.

La méthode de traitement des données a été modifiée à compter de janvier 2018. La comparaison entre les données ultérieures et subséquentes devrait être utilisée avec précaution.

La méthodologie pour l'ajustement saisonnier des données des permis de bâtir a été modifiée pour mieux mesurer les Régions métropolitaines de recensement (RMR).

Source : Statistique Canada (SC), Enquête des permis de bâtir, adapté par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).
Compilation : Institut de la statistique du Québec.

Mise à jour : 10 juillet 2018