Dépenses internes, externes et fiscales de l'administration publique québécoise au titre de la culture par habitant, selon le domaine et la catégorie de dépenses, Québec

Notes :

Les données sur la population du Québec proviennent du tableau Mouvement de la population (population totale, naissances, décès, migration nette), Québec, 1971-2019, consultable sur le site Web de l'Institut de la statistique du Québec, [En ligne] : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/structure/1p1.htm (page consultée le 27 novembre 2019).

Patrimoine, institutions muséales et archives : à partir de 2012-2013, certaines dépenses relatives aux parcs naturels et aux lieux historiques autrefois comptabilisées dans le secteur « Patrimoine » sont comptabilisées dans le secteur « Institutions muséales ».

Bibliothèques : pour 1990-1991 et les périodes antérieures, inclut la bibliothèque nationale, les bibliothèques publiques, scolaires, collégiales et universitaires.

  • Bibliothèques collégiales et universitaires : à partir de 2010-2011, l'année financière des universités s'étend du 1er juin au 31 mai. Auparavant, elle s'étendait du 1er mai au 30 avril.


Cinéma et audiovisuel : inclut la production télévisuelle indépendante.

Relations interculturelles : à partir de 2012-2013, les dépenses en matière de relations interculturelles ne sont plus comptabilisées dans les dépenses au titre de la culture.

Architecture et design : pour les années antérieures à 2012-2013, les dépenses en culture relatives à l’architecture et au design sont incluses dans la catégorie « Autres activités culturelles ».

Activités multidisciplinaires : ce domaine comprend les activités culturelles qui impliquent plusieurs domaines à la fois de même que les festivals et événements à caractère culturel. À partir de 2012-2013, tous les festivals et événements à caractère culturel sont inclus dans la catégorie « Activités multidisciplinaires », même ceux qui sont centrés sur une discipline ou un domaine culturel en particulier (ex. : festival de cinéma, de théâtre, salon du livre, biennale d’arts visuels, etc.).

Dépenses fiscales : estimations relatives aux crédits d'impôt remboursables, fournies par le ministère des Finances du Québec. Ces données sont tirées de la comptabilisation des dépenses de transfert financées par le régime fiscal aux fins des comptes publics du gouvernement, préparée par le ministère des Finances. Les montants diffèrent de la publication Dépenses fiscales du ministère des Finances, en raison d'une méthode de comptabilisation différente. Les données pour les années 2012-2013 et 2013-2014 ont été révisées suite à un changement méthodologique et afin de maintenir une comparaison historique.

Dépenses directes : selon le domaine étudié, certains des écarts observés entre les années financières 2015-2016 et 2016-2017 sont en partie attribuables à des modifications apportées à la définition du concept d’activités multidisciplinaires. La prudence dans l’interprétation des résultats est de mise.

Total : les totaux peuvent différer de la somme des parties à cause de l'arrondissement.

Source : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ), Enquête sur les dépenses de l'administration publique québécoise au titre de la culture.
Compilation : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ).

Mise à jour : 12 décembre 2019