Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Indice annuel de la qualité de l'air, Québec

Impression
  

2018

Bon Acceptable Mauvais

Régions administratives %

  
Bas-Saint-Laurent 67,8 31,9 0,3
Saguenay--Lac-Saint-Jean 58,4 38,9 2,7
Capitale-Nationale 51,8 48,2 0,0
Mauricie 49,9 49,0 1,1
Estrie 59,3 40,7 0,0
Montréal 27,1 61,1 11,8
Outaouais 52,6 47,4 0,0
Abitibi-Témiscamingue 58,9 40,5 0,6
Côte-Nord .. .. ..
Nord-du-Québec .. .. ..
Gaspésie--Îles-de-la-Madeleine .. .. ..
Chaudière-Appalaches 42,2 57,0 0,8
Laval 43,0 51,5 5,5
Lanaudière 40,4 49,3 10,3
Laurentides 59,2 40,8 0,0
Montérégie 36,2 61,9 1,9
Centre-du-Québec 48,5 51,2 0,3

  
 
 
  • - : Néant ou zéro
  • .. : Donnée non disponible

    Notes : Depuis 2010, des appareils de mesure des particules fines (PM2,5) de nouvelle génération sont utilisés à la grandeur du réseau. Ces appareils mesurent une partie de la masse (la partie semi-volatile) des particules fines qui ne l'était pas avec les instruments de la génération précédente. Il faut être prudent dans l'interprétation de l'évolution des données des années 2010 et suivantes, par rapport à celles des années antérieures. Les hausses du nombre de jours où la qualité de l'air était « mauvaise » ou « acceptable » ne doivent donc pas être systématiquement interprétées comme une dégradation de la qualité de l'air par rapport aux années précédentes.
    Sources : Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).
    Ville de Montréal.
    Environnement Canada, Banque de données de la qualité de l'air SPHAIR.
    Compilation : Ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

    Mise à jour : 12 février 2020