Dépenses en construction résidentielle, régions métropolitaines de recensement (RMR), régions administratives (RA) et ensemble du Québec, à partir de 2015

Notes :

L'ensemble des données ont été révisées.

En raison de l'arrondissement des données, le total ne correspond pas nécessairement à la somme des parties.

Les indicateurs de qualité ne sont pas disponibles pour les dépenses en construction résidentielle.

Chalets : À partir de 2018, les travaux effectués pour les chalets dont la valeur des permis excédent 50 000 dollars ne seront plus codés dans les constructions unifamiliales. Par conséquent, les données 2018 et subséquentes ne sont pas comparables avec les années précédentes.

À la suite des changements apportés au programme de l'investissement en construction résidentielle de Statistique Canada, une nouvelle source de données est utilisée pour la compilation des dépenses en construction résidentielle : l'investissement en construction de bâtiments. Par conséquent, les données mises à jour ne sont pas comparables avec les données diffusées précédemment. Désormais, la catégorie de la transformation est incluse dans les nouvelles constructions, et celle du coût d'acquisition est exclue.

Les nouvelles constructions incluent les transformations (ajout d'unités de logement). La rénovation inclut les projets résidentiels mineurs (évalués à moins de 50 000 $), les améliorations, et les autres travaux tels que les garages et les piscines.

Gatineau : Partie québécoise de la RMR d'Ottawa-Gatineau.

Source :

Ensemble du Québec et régions métropolitaines de recensement : Statistique Canada (SC), Investissement en construction de bâtiments, adapté par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Régions administratives : Statistique Canada (SC), Investissement en construction de bâtiments et enquête des permis de bâtir, adapté par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ).

Mise à jour : 15 août 2019